AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [steampunk] Trancher dans le vif

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Méli
Coordonnateur Rôliste
avatar

Féminin Nombre de messages : 1377
Age : 31
Localisation : Débarquée
Date d'inscription : 05/02/2011

Personnages RP
Pseudo: Nayima
Pseudo : Afenwé
Pseudo : Haesobia Hardenthun

MessageSujet: [steampunk] Trancher dans le vif   Ven 12 Sep - 23:38

A ce moment précis, Hae n'en menait pas large. Il est bien beau de vouloir se convaincre que se sont les enfants qui ont peur du noir ; elle avait purement et simplement une trouille bleue dans cette ruelle sombre.

Elle avait obtenu avec difficulté le lieu de la réunion et comprenait maintenant pourquoi son indic s'était montré si réticent. Les hommes de milieux visiblement aisés n'étaient pas si rare dans ce quartier peu recommandable ; la population détournait simplement les yeux en supposant que la Haute venait ici s'offrir satisfaction de ses bas instincts.

Mais elle, jeune fille d'apparence tout à fait convenable, attirait tous les regards, et pas ceux des plus sympathiques. Elle se sentait sale et violée dans son intimité alors qu'aucun ne s'était encore approché. Elle hésitait à continuer, partager entre le désir d'être enfin admise dans ce cercle si secret et la crainte que la connaissance acquise à cette « réunion » ne lui soit d'aucune utilité un fois son corps retrouvé sans vie dans cette ruelle.
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée
Héliaste
avatar

Féminin Nombre de messages : 9868
Age : 60
Localisation : Les pieds sous l'eau, la tête au delà des étoiles.
Date d'inscription : 05/01/2008

Personnages RP
Pseudo: Cassiopée
Pseudo : Maelun
Pseudo : Lucia

MessageSujet: Re: [steampunk] Trancher dans le vif   Ven 12 Sep - 23:57

Placide, placide ! Toujours à traîner dans les pires quartiers... Ce plaisir te tuera un jour. Les plaisirs sont une petite mort, ne le sais-tu pas ?

Placide Rafoneau aimait à se sermonner quand il se retrouvait seul avec lui-même. Ces moments étaient fort rares car ses pensées étaient bien trop souvent encombrées de mille réflexions, genre de mécanismes qui tournaient malgré lui.

Ce soir là, Placide s'était laissé guidé par le parfait hasard et celui-ci l'avait emporté comme dans un rêve sur les lieux d'une enquête menée voici de bien longues années. Le hasard est parfois bien étrange ! Ce n'est pas que l'endroit lui plaisait. Oh non ! La ruelle était lugubre à souhait, un vrai coupe-gorge !

Pourtant, il n'était pas seul dans la ruelle. Il rattrapait une demoiselle qui n'avait pas la silhouette de celles habituellement rencontrées dans ce genre de renfoncement. La fille pressait l'allure et Placide se sentait l'obligation d'allonger le pas pour la rattraper. Une idée comme une autre.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Méli
Coordonnateur Rôliste
avatar

Féminin Nombre de messages : 1377
Age : 31
Localisation : Débarquée
Date d'inscription : 05/02/2011

Personnages RP
Pseudo: Nayima
Pseudo : Afenwé
Pseudo : Haesobia Hardenthun

MessageSujet: Re: [steampunk] Trancher dans le vif   Sam 13 Sep - 19:52

Faire demi-tour maintenant était tout aussi dangereux que de continuer et tout valait mieux que de rester dans cette ruelle. Il lui semblait qu’un homme la suivait. Des frissons parcourait tout son corps et la pressait à accélérer. Elle commençait déjà à regarder de manière régulière derrière elle. Soudain un rire nerveux lui échappa. Elle se sentait ridicule à se comporter ainsi.
Elle se sentait ridicule mais ne pouvait cependant pas retenir ses réflexes nerveux.

Elle n’était plus très loin maintenant; elle accéléra encore. Elle devait se calmer, elle commençait à perdre son souffle et elle ne souhaitait pas faire mauvaise impression aux autres membres. Elle devait absolument être acceptée, elle refusait de perdre encore de précieux mois en recherches.

Enfin elle vit son indic au détour d’une rue; il était seul, appuyé contre le mur, en train de tirer sur sa cigarette avec la nonchalance typique des fumeurs. L’homme ne remarqua Hae que lorsqu’elle entra dans le cercle éclairé du lampadaire. Ils étaient rares dans ce quartier où il y avait peu de passage et où les passant ne souhaitaient pas vraiment être vu.

- Te voila donc, tu es plus idiote que je ne le pensais, ricana-t-il tout en attrapant brutalement le bras de la jeune fille pour la jeter contre le mur. Tu veux voir des expériences hein petite fille? je vais t’en faire découvrir d’inoubliables.
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée
Héliaste
avatar

Féminin Nombre de messages : 9868
Age : 60
Localisation : Les pieds sous l'eau, la tête au delà des étoiles.
Date d'inscription : 05/01/2008

Personnages RP
Pseudo: Cassiopée
Pseudo : Maelun
Pseudo : Lucia

MessageSujet: Re: [steampunk] Trancher dans le vif   Dim 14 Sep - 0:26

Placide ralentit l'allure quand il vit un homme s'approcher de la jeune fille. C'était donc un rendez-vous galant !
Il s'arrêta, soucieux de ne pas se faire voir. Il ne désirait pas troubler le couple et même s'il trouvait que sa curiosité était un peu voyeuse, il ne pouvait s'empêcher de chercher à connaître les raisons de la présence de la jeune fille dans ce quartier malsain. La simple idée d'imaginer une fille de bonne famille flirter avec un gars des mauvais quartier lui mettait du baume au cœur.
Il écouta donc les échanges des tourtereaux. Échanges qui n'avaient rien à voir avec des mots d'amour. L'homme était un tantinet agressif et persifleur.
C'est le mot « expériences » qui résonna dans son cervelet. Celui-ci imagina toutes les sortes « d'expériences » possibles pendant les quelques secondes qui précédèrent le moment où le couple sortit du halo du lampadaire.

Placide choisit de le suivre pour en savoir plus.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Méli
Coordonnateur Rôliste
avatar

Féminin Nombre de messages : 1377
Age : 31
Localisation : Débarquée
Date d'inscription : 05/02/2011

Personnages RP
Pseudo: Nayima
Pseudo : Afenwé
Pseudo : Haesobia Hardenthun

MessageSujet: Re: [steampunk] Trancher dans le vif   Dim 14 Sep - 16:52

Vous connaissez cette sensation de s’éloigner de son propre corps pour devenir un témoin impuissant des événements? C’est l’impression qu’Hae avait à ce moment même.
Il y avait cette partie d’elle qui refusait la réalité: “Je ne comprends pas! Où sont les autres? Vous m’emmenez à la réunion?” mais qui posait ces questions sans y croire, la voix chevrotante.
Mais il y avait aussi ce témoin impuissant, à distance, qui hurlait de faire attention, que c’était un piège, que cet homme était dangereux pour elle, pour moi, pour nous…

“Petite idiote, tu ne réalises pas dans quel pétrin tu es n’est ce pas?” Il ricanait tout en la tirant hors du cercle lumineux. Une fois de plus, il l’a jeta contre le mur où elle s’effondra un peu étourdie. “Regarde bien petite idiote!” lui ordonna-t-il en commençant à défaire sa ceinture. C’est là la seule expérience que tu vivras ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée
Héliaste
avatar

Féminin Nombre de messages : 9868
Age : 60
Localisation : Les pieds sous l'eau, la tête au delà des étoiles.
Date d'inscription : 05/01/2008

Personnages RP
Pseudo: Cassiopée
Pseudo : Maelun
Pseudo : Lucia

MessageSujet: Re: [steampunk] Trancher dans le vif   Lun 15 Sep - 0:32

Placide hésitait à intervenir. Pourquoi la fille ne se défendait-elle pas ? Le type qui l'avait abordée la traînait malgré elle, il en était certain, mais elle ne se débattait pas. Elle paraissait à moitié consentante d'être ainsi ballottée.
Il s'était approché autant que faire se peut du couple, tout en longeant les murs pour rester le plus possible dans l'ombre nocturne. Sa longue habitude des filatures lui avait appris l'usage d'une course féline, souple et silencieuse qui lui facilita bien la tâche.
Cependant, quand il comprit que l'homme commençait à défaire son ceinturon et à extraire la ceinture de son pantalon pour l'enrouler autour de sa main, il se décida à sortir de l'ombre, bruyamment cette fois. Le chapeau haut de forme de coté, la moustache en bataille et le veston porté en arrière, il approcha les amoureux qui n'en étaient finalement pas.

- Hic ! vous n'auriez pas un p'tit coup à boire sur vous les amis ? Hic ! J'suis à sec, Hic !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Méli
Coordonnateur Rôliste
avatar

Féminin Nombre de messages : 1377
Age : 31
Localisation : Débarquée
Date d'inscription : 05/02/2011

Personnages RP
Pseudo: Nayima
Pseudo : Afenwé
Pseudo : Haesobia Hardenthun

MessageSujet: Re: [steampunk] Trancher dans le vif   Mar 16 Sep - 14:44

Un homme s'approcha et posa une question. Cela sembla distraire l'indic; suffisamment pour qu'il décide de partir et la laisser là. Hae ne voyait pas bien le nouvel arrivant, il faisait bien trop sombre. Elle n'entendait pas non plus l'individu lui parler. Elle se contentait de le fixer, encore un peu assommée et choquée.

Puis la raison revînt et avec pour compagnon des larmes; à la fois à cause de la peur de ce qui aurait pu arriver mais aussi de soulagement d'avoir échappé au pire, et enfin de découragement. Plus que jamais elle se sentait incapable de poursuivre le but fixé. Entre deux sanglots on pouvait l'entendre répéter "la réunion", "la réunion"...
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée
Héliaste
avatar

Féminin Nombre de messages : 9868
Age : 60
Localisation : Les pieds sous l'eau, la tête au delà des étoiles.
Date d'inscription : 05/01/2008

Personnages RP
Pseudo: Cassiopée
Pseudo : Maelun
Pseudo : Lucia

MessageSujet: Re: [steampunk] Trancher dans le vif   Jeu 18 Sep - 21:24

L'homme n'avait pas tergiversé ni demandé son reste. A peine Placide était-il entré en scène qu'il s'était éclipsé dans l'ombre de la ruelle. Son pas pressé s'enfonçait dans la nuit. Placide aurait aimé le suivre mais il se retrouvait les bras encombrés d'une jeunesse désemparée qu'il tentait de consoler. Comme elle le regardait l'air hagard, il se décida à la secouer un grand coup, ce qui eut l'effet de la faire fondre en larmes.

- Allons ma poulette, ne pleure pas. C'est pas si grave. Il ne t'a rien fait.

Tout en la soutenant, il la dirigeait tant bien que mal vers la sortie de la ruelle, là où la lumière des réverbères pouvait encore flirter avec celle de la lune. Le pavé y prenait plus de place et un petit bar occupait la façade d'un mur autrement démuni de tout attrait. Cette partie de Galvorn était décidément bien triste et grise.

-Allez ! Viens t'asseoir. Je t'offre un café. Ça te remettra.

La fille était bien trop choquée pour refuser le bras solide de Placide et le bistrot était presque entièrement vide. Seul un vieil homme accoudé au comptoir discutait d'une tranche de vie avec le barman.  Placide choisit une table à l'écart loin de la petite baie vitrée que camouflait à peine un bout de rideau grisonnant.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Méli
Coordonnateur Rôliste
avatar

Féminin Nombre de messages : 1377
Age : 31
Localisation : Débarquée
Date d'inscription : 05/02/2011

Personnages RP
Pseudo: Nayima
Pseudo : Afenwé
Pseudo : Haesobia Hardenthun

MessageSujet: Re: [steampunk] Trancher dans le vif   Sam 20 Sep - 11:37

Hae suivait sans conviction l'étranger; on aurait pourtant pu croire que ce qui venait d'arriver lui aurait donner une certaine leçon.
Elle le suivait mécaniquement, le regard vide, sans même regarder où elle se dirigeait. Elle s'assit lourdement sur la chaise que l'homme lui présenta. Elle ne prit même pas garde quand il s'éloigna commander du café.
Il revînt et posa devant elle une tasse encore fumante. Ce fût la première véritable réaction à son environnement depuis l'incident. Les voluptes de fumée à l'odeur caféiné titillaient ses narines.

- Le café ca sent le réconfort, ca sent chez soit, déclara-t-elle avec un petit sourire avant que son regard parte à nouveau dans le vague, les mains autour de la tasse chaude.

Quelques minutes passèrent dans le silence sans qu'aucun des deux ne bougea ou parla.
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée
Héliaste
avatar

Féminin Nombre de messages : 9868
Age : 60
Localisation : Les pieds sous l'eau, la tête au delà des étoiles.
Date d'inscription : 05/01/2008

Personnages RP
Pseudo: Cassiopée
Pseudo : Maelun
Pseudo : Lucia

MessageSujet: Re: [steampunk] Trancher dans le vif   Sam 20 Sep - 22:41

Seul le couinement d'un ventilateur placé au plafond venait contrarier le silence établi entre Placide et la fille qui lui faisait face. Elle semblait avoir plongé sa tête entière dans une toute petite tasse de café et Placide humait la sienne sans bruit.

- Bon, ma cocote, et si tu me disais ton nom ? Moi, c'est Placide Rafoneau, j'suis pas du quartier. Dis donc, le gars était près à te maltraiter non ?

Notre homme retenait en bouche les dizaines de questions qu'il mourait d'envie de poser. Il avait terriblement peur de voir la fille se fermer sans qu'il puisse en savoir plus sur elle et sur sa présence dans ce quartier mal famé.
La fille avait levé les yeux et le regardait maintenant bien en face. Elle n'était pas vraiment une gamine et il découvrait dans ce regard direct une volonté bien particulière.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Méli
Coordonnateur Rôliste
avatar

Féminin Nombre de messages : 1377
Age : 31
Localisation : Débarquée
Date d'inscription : 05/02/2011

Personnages RP
Pseudo: Nayima
Pseudo : Afenwé
Pseudo : Haesobia Hardenthun

MessageSujet: Re: [steampunk] Trancher dans le vif   Dim 21 Sep - 20:02

L'odeur du café eût le mérite de lui permettre de sortir de l'état de choc. Elle regardait son sauveur sans toutefois trop savoir quoi en penser. Il donnait l'impression de pouvoir lui faire confiance malgré un air un peu bourru. Cependant, de sa petite mésaventure restait méfiance et désillusion.

- Je m'appelle Haesobya Hardenthun, répondit-elle dans un chuchotement.

Elle réalisa que son ton lui donner l'air faible; que d'ailleurs tout son être, à cet instant, offrait une apparence de fragilité. La colère remplaça alors la peur et le désespoir, elle se redressa, releva la tête, et d'une voix assurée et presque agressive demanda:

- Que voulez-vous?!






[color=#33cc33]


Dernière édition par Méli le Mar 17 Mar - 14:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée
Héliaste
avatar

Féminin Nombre de messages : 9868
Age : 60
Localisation : Les pieds sous l'eau, la tête au delà des étoiles.
Date d'inscription : 05/01/2008

Personnages RP
Pseudo: Cassiopée
Pseudo : Maelun
Pseudo : Lucia

MessageSujet: Re: [steampunk] Trancher dans le vif   Lun 22 Sep - 1:21

Étonné que la demoiselle se montre tout à coup un tantinet agressive, Placide ne se démonta pas. Son prénom avait depuis sa tendre enfance déteint sur son caractère.

-Hé, ho, Ma poulette ! Si tu penses ne pas avoir besoin d'un coup de main, je te laisse sans problème et je payerai même le café que tu bois. Cependant, il me semble que tu étais en bien fâcheuse position tout à l'heure. Et moi, c'est justement le genre de situation qui m’intéresse. Tu t'y attendais à la réaction de ton bonhomme ? Tu ne vas quand même pas me dire que c'était ton petit copain ?

Mais il ne laissa pas à Haesobya le temps de répondre. Un peu désabusé par le ton accusateur, il déposa quelques pièces sur la table ainsi qu'une carte de visite qu'il jeta sèchement devant sa protégée.


Rafoneau Placide
détective
2, place Adélaïde Firmin
Belle Thil

-Si vous avez besoin d'un conseil ou d'un remontant, n'hésitez pas à me faire signe !

Et il se tourna vers la sortie.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Méli
Coordonnateur Rôliste
avatar

Féminin Nombre de messages : 1377
Age : 31
Localisation : Débarquée
Date d'inscription : 05/02/2011

Personnages RP
Pseudo: Nayima
Pseudo : Afenwé
Pseudo : Haesobia Hardenthun

MessageSujet: Re: [steampunk] Trancher dans le vif   Lun 22 Sep - 19:17

La mine honteuse, prise de remords pour son comportement peu amical, Hae regarda Placide quitter l'établissement. Ce n'est qu'une fois la porte claquée, après avoir jeté un oeil au décors assez miteux de l'endroit, qu'elle se rappela se trouver dans un quartier mal famé.

Sans finir son café, elle se leva précipitamment pour tenter de rattraper cet homme qui méritait au moins le bénéfice du doute et surtout qui pourrait lui permettre de rentrer saine et sauve.

- Attendez! Attennnndez! Monsieur! cria-elle en essayant de le rattraper. Je suis désolée...

Car elle courait en essayant de ne pas perdre de vue sa cible dans la pénombre de la ruelle, elle ne vit pas un pavé un peu déchaussé et s'étala de tout son long, s'écorchant au passage le genou droit. Elle sentait déjà brûlure et piqûres venant de la plaie.

- Il ne manquait plus que ca...


Dernière édition par Méli le Mar 17 Mar - 14:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée
Héliaste
avatar

Féminin Nombre de messages : 9868
Age : 60
Localisation : Les pieds sous l'eau, la tête au delà des étoiles.
Date d'inscription : 05/01/2008

Personnages RP
Pseudo: Cassiopée
Pseudo : Maelun
Pseudo : Lucia

MessageSujet: Re: [steampunk] Trancher dans le vif   Mer 1 Oct - 0:29

Mais Placide Rafoneau était déjà bien loin.

En retrouvant la fraîcheur nocturne, sa réflexion s'était mise en branle et son pas s'était allongé. En pensée, il revoyait la scène durant laquelle l'homme bousculait la jeune femme. Et surtout, il entendait la jeune Haesobya répéter d'une voix désolée « la réunion... la réunion ». De quelle réunion voulait-elle donc parler ?

Sa réflexion tournait à la lubie. Aussi, il dirigea ses pas vers les lieux où il avait été le témoin de la scène d'agression.

La ruelle en question était on ne peut plus déserte. Pas un chat pour bousculer une poubelle, pas même un rat pour réveiller le chat.

Un peu désappointé de ne pouvoir éclaircir le mystère. Il rentra chez lui, bien décidé à oublier cette perte de temps inutile.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Méli
Coordonnateur Rôliste
avatar

Féminin Nombre de messages : 1377
Age : 31
Localisation : Débarquée
Date d'inscription : 05/02/2011

Personnages RP
Pseudo: Nayima
Pseudo : Afenwé
Pseudo : Haesobia Hardenthun

MessageSujet: Re: [steampunk] Trancher dans le vif   Jeu 2 Oct - 15:56


Hae décida qu'il était temps d'arrêter de se lamenter et reprit le chemin du retour non pas sans une certaine appréhension... voire terreur pour être tout à fait honnête.
Malgré ses inquiétudes, elle arriva saine et sauve dans son appartement qui lui semble plus que jamais un endroit chaleureux et surtout sécurisé.

Elle prit le temps de nettoyer soigneusement la plaie et la désinfecter. Le processus provoqua quelques grimaces mais c'était bien là peu cher payer pour son idée idiote. Oui, elle se rendait bien compte maintenant du danger de la situation ans laquelle elle s'était fourrée ce soir. Cependant, elle n'était pas encore prête à abandonner son objectif; elle s'entêtait à vouloir trouver une source pour entrer dans ses réunions secrètes. Elle devait en trouver une fiable, de confiance et ne plus foncer tête baissée. Il allait falloir se montrer attentive pour repérer un membre de ce groupe si secret et prudent.

Propre et prête pour la nuit, Hae s'endormit d'un sommeil agité où elle fuyait des ombres dans de sales et sombres ruelles. Elle se réveilla épuisée, et prit son déjeuné d'un air maussade, le nez au dessus de sa tasse de thé encore fumante, des idées noire obnubilant ses pensées.

Enfin, la jeune fille s'habilla sans prendre grand soin de son apparence et se dirigea sans conviction pour suivre les cours du matin à l'université.
Ce n'est que l'annonce du crieur de rue qui lui permis de sortir de son atonie:

"Un nouveau corps atrocement mutilé retrouvé! Un éventreur fou dans nos rues!!"





Dernière édition par Méli le Mar 17 Fév - 14:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée
Héliaste
avatar

Féminin Nombre de messages : 9868
Age : 60
Localisation : Les pieds sous l'eau, la tête au delà des étoiles.
Date d'inscription : 05/01/2008

Personnages RP
Pseudo: Cassiopée
Pseudo : Maelun
Pseudo : Lucia

MessageSujet: Re: [steampunk] Trancher dans le vif   Sam 4 Oct - 14:56

Un coup d'eau sur le visage et quelques ablutions sortirent difficilement Placide Rafoneau de l'état comateux dans lequel il se trouvait. Il s'accouda à la rambarde de sa fenêtre pour crapoter un peu. L'odeur de la pipe le réveillait doucement et le goût rude du tabac avant le déjeuner l'aidait à ce qu'il ouvre les yeux.
La rue s'animait peu à peu et Placide aimait contempler les gens. Il imaginait un défilement de vie derrière leur course ou leur activité.
Parmi toutes les déambulations, le vendeur de journaux attira son attention :

"Un nouveau corps atrocement mutilé retrouvé! Un éventreur fou dans nos rues!!"

Voilà qui allait intéresser notre homme. Il avait une passion pour les faits divers. Et quand les faits divers pouvaient faire appel à un détective de qualité, il était toujours présent !

Il avala son café noir avec trois sucres, se lissa la moustache et sortit sa montre à gousset de la poche de son gilet. Il lui restait suffisamment de temps dans la matinée pour se renseigner. Il prit donc son manteau et son haut de forme et se retrouva bien vite un journal en main à éplucher l'article en question.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Méli
Coordonnateur Rôliste
avatar

Féminin Nombre de messages : 1377
Age : 31
Localisation : Débarquée
Date d'inscription : 05/02/2011

Personnages RP
Pseudo: Nayima
Pseudo : Afenwé
Pseudo : Haesobia Hardenthun

MessageSujet: Re: [steampunk] Trancher dans le vif   Lun 6 Oct - 12:58

Prise de stupeur, elle s'arrêta net sans même remarquer et entendre maugréer les malheureux passants qui avaient eu la malchance de se trouver derrière elle.
Une idée qu'elle se refusait d'accepter revînt. Une idée inquiétante qu'elle avait soigneusement écartée il y a quelques semaines en considérant qu'il n'y avait là que simple coïncidence.

Elle se précipita vers le vendeur et lui arracha presque un journal des mains. Rapidement, elle lut la description des étranges mutilations retrouvées sur le corps; il ne faisait aucun doute, c'était le même assassin. Le journaliste indiquait même que malgré l'horreur de cette boucherie, on pouvait y remarquer un certains professionnalisme dans la "découpe".
Zae retint un haut de coeur, une chance qu'elle n'ait rien avaler ce matin là.

Il ne pouvait s'agir d'une coïncidence: pour la troisième fois, un mort atrocement mutilé était retrouvé le lendemain d'une réunion secrète. Sa tête se mit à tourner et elle pensa s'évanouir mais l'air frais lui permit de garder ses esprits. Elle se traîna lentement, quelque peu titubante, à la table d'un café. Le serveur étonné lui proposa de se mettre au chaud, mais elle refusa, préférant la fraîcheur pour continuer à réfléchir. Elle commanda cependant un thé pour ne pas finir glacée.

La jeune femme se trouvait dans une situation délicate : elle ne pouvait prouver un lien entre ces réunions secrètes et ces meurtres; elle ne pouvait pas même prouver l'existence de ces réunions. Peut être était-ce seulement les délires de son imagination, de son esprit encore perturbé par son aventure malheureuse de la veille.
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée
Héliaste
avatar

Féminin Nombre de messages : 9868
Age : 60
Localisation : Les pieds sous l'eau, la tête au delà des étoiles.
Date d'inscription : 05/01/2008

Personnages RP
Pseudo: Cassiopée
Pseudo : Maelun
Pseudo : Lucia

MessageSujet: Re: [steampunk] Trancher dans le vif   Jeu 9 Oct - 22:35

Le fait divers occupait une bonne demie page en plus de la Une du journal. Une photo venait illustrer l'article, mais elle était si floue et mal cadrée qu'on pouvait aisément imaginer le photographe obligé de déplacer en catastrophe sa chambre noire au moment d'appuyer sur le déclencheur. Cependant l'auteur de l'article avait su grappiller de nombreuses informations sur le crime en question. Ce n'était pas du joli-joli. Ce que la photographie montrait si mal, les mots le formulaient très bien et Placide buvait les descriptions comme du petit lait.
L'affaire avait son intérêt car elle rappelait un meurtre assez récent encore non élucidé par les policiers chargés de l'enquête. Placide décida d'aller voir son vieil ennemi de classe, le commissaire Albert Bolivar.
Perdu dans ses pensées, il faillit ne pas voir arriver la bassine à vapeur qui tournait au coin de la rue.
En évitant le bolide, il fit un pas en arrière qui lui remua le cervelet et lui revint alors en mémoire sa rencontre de la veille. Il eut aimé revoir la jeune femme ce matin là.
Étonné de penser ainsi à cette affaire sans intérêt, il chercha quel lien son esprit plus vif que sa pensée avait bien pu faire.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Méli
Coordonnateur Rôliste
avatar

Féminin Nombre de messages : 1377
Age : 31
Localisation : Débarquée
Date d'inscription : 05/02/2011

Personnages RP
Pseudo: Nayima
Pseudo : Afenwé
Pseudo : Haesobia Hardenthun

MessageSujet: Re: [steampunk] Trancher dans le vif   Dim 12 Oct - 12:37

L'esprit bien moins embrumé grâce au café et l'air frais, Zae échafaudait déjà mille théories et stratagèmes quand elle entendit la cloche de la cathédrale sonner. Il était déjà moins quart! Elle allait finir en retard en cours.
Elle se précipita payer l'addition et se dirigea à vive allure vers la faculté de médecine. Si elle avait été moins pressée ou simplement plus attentive, elle aurait probablement vu l'homme de la veille échappant de peu à un bolide et pu le remercier de son aide. Mais elle passa à moins d'un mètre sans le remarquer, l'esprit bien trop obnubilé par ce récent meurtre.
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée
Héliaste
avatar

Féminin Nombre de messages : 9868
Age : 60
Localisation : Les pieds sous l'eau, la tête au delà des étoiles.
Date d'inscription : 05/01/2008

Personnages RP
Pseudo: Cassiopée
Pseudo : Maelun
Pseudo : Lucia

MessageSujet: Re: [steampunk] Trancher dans le vif   Lun 13 Oct - 22:14

Albert Bolivar n'avait rien du replet commissaire comme on peut se plaire à l'imaginer. Il n'avait rien non plus du sec investigateur au regard perçant. Il ressemblait surtout à une saucisse longiligne, sans saveur et sans odeur. Ses yeux paraissaient toujours s'étonner des événements qui survenaient devant lui. Pourtant, il n'avait pas son pareil pour arriver à ses fins. Il avançait mollement, sans heurt, sans rire, sans faire de bruit, sans fumer non plus. Il était hors temps, hors condition humaine. Mais c'était une saucisse efficace car son nez ne le trompait jamais.
Pourtant, ce jour là, Albert Bolivar avaient les yeux hors des trous et son ton montait dans des aigus que Placide ne lui avait jamais entendu. Il maudissait du bras un de ses adjoints en d'un voix criarde :

- Et vous ne pouviez pas vous remuer plus vite ! Vous n'auriez pas pu me prévenir avant ! On s'en fiche de votre douche ! Je me fiche éperdument de savoir votre vélocipède en panne ! Vous deviez bloquer l'accès à la presse avant que tout ceci soit étalé au grand jour !


Placide avait dû faire jouer de ses relations pour passer le barrage de policiers qui cernaient le commissariat. Il avait du faire appeler le vieux Brosset qui l'avait conduit jusqu'à son vieil ami.
Le commissaire fit volte face à l'entrée des deux hommes. De rouge, il devint vert.

-Ah !
Cria-t-il. Il ne manquait plus que toi pour enfoncer le clou. Qui l'a laissé passé ? Hurla t-il à la ronde.
C'est alors, qu'il sembla à Placide entendre un rugissement sortir de la cage thoracique de l'homme d'ordinaire si mou qu'il ne pouvait se l'imaginer que saucisse.

_________________



Dernière édition par Cassiopée le Mer 29 Oct - 16:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Méli
Coordonnateur Rôliste
avatar

Féminin Nombre de messages : 1377
Age : 31
Localisation : Débarquée
Date d'inscription : 05/02/2011

Personnages RP
Pseudo: Nayima
Pseudo : Afenwé
Pseudo : Haesobia Hardenthun

MessageSujet: Re: [steampunk] Trancher dans le vif   Jeu 16 Oct - 19:13

Un peu essoufflée, les joues rosies par le froid et sa course, elle entra quelque peu débraillée dans l'amphithéâtre. Par chance, leur Professeur n'était pas encore arrivé mais cela n'empêcha pas certains étudiants de lui lancer un regard de reproche.
Hae souffla bruyamment ce qui ne fit qu'augmenter le nombre de regard noir dirigé à son encontre.
Elle ne fit qu'aggraver son cas en levant les yeux au ciel; les hommes étaient encore très misogyne et d'autant plus dans un domaine encore très paternaliste tel que la médecine. Il lui semblait pourtant que de jeunes hommes auraient dû se montrer plus tolérant.

Davantage parce qu'elle n'avait pas le choix, elle acceptait la différence de traitement évidente venant de ses Professeurs mais en aucun cas ses collègues étudiants ne méritaient qu'elle en supporte tant.
Elle traîna donc des pieds, souffla bruyamment et s'assit lourdement à côté d'Anthonin qui, très amusé par son comportement ostentatoire déclara avec malice:

- En voilà donc un comportement indigne d'une jeune fille de bonne famille! puis, la gratifiant d'un clin d'oeil et d'un sourire espiègle, il ajouta : Nous avions déjà peu de doute quant à son éducation, nous voilà inquiet de la prochaine idée farfelue qu'elle nous inventera!

Anthonin, lui même fils de bonne famille, déclencha alors murmures quand ce n'était pas approbation ouverte. Ces imbéciles ne comprenaient même pas qu'il se moquait d'eux, disant tout haut les idioties qu'ils n'avaient pas le courage de lui déclarer en face.

Il eût cependant le mérite de lui redonner le sourire, elle aimait sa façon de ridiculiser ces petits prétentieux et ils s'amusaient tous deux bien souvent à scandaliser cette société bien trop guindée. Elle le remercia et le salua donc comme une "une jeune fille de bonne famille" ne devrait en aucun cas le faire, par un baiser puissant et sonore sur ces lèvres rieuses.

Décidant qu'ils avaient bien assez scandalisé pour aujourd'hui, elle remit sa tenue en place, et se prépara plus sérieusement pour le cours d'anatomie qui n'allait pas tarder à débuter. Toutefois, elle prit soin d'éveiller la curiosité de son camarade en lui murmurant Je dois te parler de ces réunions et d'un meurtre!. Elle refusa de lui en dire plus malgré ses prières, bien trop amusée de le voir trépigner d'impatience sur sa chaise.

[color=#33cc33]


Dernière édition par Méli le Mar 17 Mar - 14:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée
Héliaste
avatar

Féminin Nombre de messages : 9868
Age : 60
Localisation : Les pieds sous l'eau, la tête au delà des étoiles.
Date d'inscription : 05/01/2008

Personnages RP
Pseudo: Cassiopée
Pseudo : Maelun
Pseudo : Lucia

MessageSujet: Re: [steampunk] Trancher dans le vif   Mer 29 Oct - 17:24

Albert Bolivar avait éructé le plus grand juron qu'il possédait dans son vocabulaire et après avoir envoyer à la ronde un tir de mitraillette de ses yeux soudain devenus expressifs, il souffla. Alors son visage congestionné de colère se détourna de Placide.

On reprend les choses dans l'ordre.

N'ayant jamais vu le commissaire dans un tel état, Placide choisit de ne pas ouvrir la bouche. Il se positionna le plus discrètement possible afin de ne pas réveiller la colère de l'homme. Il avait le temps, rien ne pressait. Alors autant attendre que ce cher Albert soit plus réceptif.
Cependant, le commissaire semblait vouloir imposer un peu de discipline dans son équipe de bras cassés :

- Galabrio et Pasquet, je vous assigne à la surveillance du quartier. Galabrio à l'angle de la rue Quinconce et de la passerelle Loupiot, Pasquet, tu te trouves une planque près du garage de Lanvoux. Débrouille toi pour pouvoir avoir une vision suffisamment large de la sortie des ruelles. Je veux que vous connaissiez tous les déplacements habituels du coin et que vous repériez les allers et venues qui pourraient vous sembler bizarres.
Anatole, tu me gères cette vermine de journalistes qui s'est installé sous nos fenêtres. Tu leur racontes ce que tu veux mais tu ne leur dis rien. Débrouille toi de leur donner un os à ronger. Je veux qu'ils s'en aille d'ici.
Filoche et Blanc bec, essayez de trouver qui peut être ce nouveau cadavre. Voyez si ce qu'on a trouvé sur lui peut vous conduire quelque part.
Brougnasse , tu files à la morgue, tu me ramènes un rapport finement détaillé et trouve toi un preneur d'images pour qu'on ait des traces utiliser.
Moi, je vais essayer de faire fondre la hargne du Conseil de quartier et au passage, je vais tenter de puiser quelques informations...

Une fois les directives données, Albert fit face à Placide et le regarda les yeux plissés en ajoutant :

- Toi, tu fais ce que tu veux. MAIS JE NE VEUX PAS LE SAVOIR !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Méli
Coordonnateur Rôliste
avatar

Féminin Nombre de messages : 1377
Age : 31
Localisation : Débarquée
Date d'inscription : 05/02/2011

Personnages RP
Pseudo: Nayima
Pseudo : Afenwé
Pseudo : Haesobia Hardenthun

MessageSujet: Re: [steampunk] Trancher dans le vif   Lun 3 Nov - 16:34



Le cours magistral lui sembla interminable; Hae n'arrivait pas à se concentrer. L'impatience de son voisin qui ne cessait d'essayer de lui soutirer quelques informations, devint contagieuse au point qu'elle se tortillait sur sa chaise.
Dès que le Professeur annonça la fin de son exposé, elle se précipita vers la sortie, suivie de près par Anthonin.
Malgré les supplications de son ami, elle attendit d'être confortablement installé à un café, devant une tasse de chocolat chaud bien fumante, avant de débuter son récit. Elle huma la délicieuse odeur avant d'avaler une gorgée et enfin raconter sa mésaventure de la veille.
Anthonin fut horrifié des risques pris par la jeune fille, il lui hurla dessus son inconscience et sa bêtise avant de lui faire promettre de plus s'aventurer seule dans de tels quartiers et tout au moins de l'en informer.

Le jeune homme calmé, elle put poursuivre son récit et évoquer la Une du matin:

_Tu as entendu parlé de ce nouveau meurtre ce matin? Un corps atrocement mutilé? C'est le troisième de ce genre il me semble; mais ce que je n'avais pas remarqué avant ce matin, c'est que les deux précédents meurtres se sont déroulés aux mêmes périodes que les réunions secrètes!

_Ma pauvre Hae, tu dois encore être sous le choc de la nuit précédente, pourquoi y'aurait-il un lien entre les réunions et ces meurtres?

_Mais réfléchis! Ces réunions ont pour but d'évoquer des théories médicales que les mœurs actuelles ou l'éthique, ou tout autre excuse, ne permettent pas d'évoquer en public. Le progrès médical ne doit pas être entravé par ces vieux schnocks dépassés! Nous ignorons encore tellement du corps! Nous pourrions sauver tant de gens si nous cessions d'être limité par ces pratiques ancestrales qui relèvent plus de la sorcellerie ou des croyances de grands-mères que de la véritable médecine! Tu réalises que

_ STOP Hae! Je connais ta position sur le sujet; mais en quoi ces "réunions qui doivent rester si secrètes qu'elles en deviennent introuvables" et dont je ne suis même pas encore persuadé qu'elles existent réellement et ne sont pas une légende; en quoi auraient-elles un rapport avec ces meurtres?

_Déjà ces 3 meurtres ont étrangement lieu les lendemains de ces réunions. Et j'en reviens pas que tu doutes encore de leur existence! Et enfin! c'est logique non?! Les articles indiquent que les corps sont étrangement mutilés, d'une précision qui suppose des connaissances particulières du corps humain!

_Et?

_Tu fais exprès d'être obtus ou bien? ET : je suis sûre qu'un participant de ces réunions décide de mettre en pratique les théories évoquées à ces réunions!

Anthonin restait sceptique face aux conclusions de son amie; elle était d'ailleurs un peu trop excitée par l'idée pour qu'il arrive à véritablement la prendre au sérieux. Pourtant ses arguments n'étaient pas totalement idiots, et le doute était en train de se frayer un chemin dans son esprit. Au point qu'à son grand étonnement il demanda à la jeune femme:

_Bon, et donc, qu'allons nous faire pour le prouver?


Dernière édition par Méli le Mar 17 Mar - 14:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée
Héliaste
avatar

Féminin Nombre de messages : 9868
Age : 60
Localisation : Les pieds sous l'eau, la tête au delà des étoiles.
Date d'inscription : 05/01/2008

Personnages RP
Pseudo: Cassiopée
Pseudo : Maelun
Pseudo : Lucia

MessageSujet: Re: [steampunk] Trancher dans le vif   Lun 3 Nov - 23:24

Placide Rafoneau ne se l'était pas fait dire deux fois. Si Albert Bolivar lui donnait la permission d'agir comme bon lui semblait, il comptait bien se faire un doux plaisir.
Alors, il s'engagea sur les pas Brougnasse. Le policier n'avait pas demandé son reste pour obéir aux ordres. Les colères de Bolivar étaient rares.

Il rattrapa Brougnasse alors qu'il quittait du commissariat. Leur sortie fut facilitée par le pauvre Anatole Bracoureur, totalement colonisé par les journalistes alors même qu'il mettait le pied dehors.

Placide aborda Brougnasse sans tergiverser :

- Je t'accompagne jusqu'à la morgue puisque j'en ai le droit.

Un énorme sourire illuminait sa face en prononçant ces mots alors que celle de son co-équipier du moment se renfrognait.

- T'es pas obligé de me suivre. Je suis capable de faire le boulot tout seul. T'as peur que j'oublie quelque chose ?

- Je crains seulement que tu oublies l'essentiel. Car l'essentiel est la source de notre métier, sais-tu ? C'est le petit épice qui fait que le plat prend du goût, de l'odeur et qu'on peut alors le savourer. J'ai aussi des doutes sur ta capacité à poser la bonne question, la petite question qui fait lever la pâte et gonfler l'affaire jusqu'à ce qu'elle éclate !

Le détective parlait fort avec cette touche de moquerie qui énervait tant le policier. Placide le savait et aimait tout particulièrement en jouer quand il se trouvait face à Brugnasse. Le bougre ronchon rentrait alors ta tête dans ses épaules en bougonnant.

La morgue n'était qu'à quelques pâtés de maison du commissariat et il arrivèrent rapidement sur le lieu.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Méli
Coordonnateur Rôliste
avatar

Féminin Nombre de messages : 1377
Age : 31
Localisation : Débarquée
Date d'inscription : 05/02/2011

Personnages RP
Pseudo: Nayima
Pseudo : Afenwé
Pseudo : Haesobia Hardenthun

MessageSujet: Re: [steampunk] Trancher dans le vif   Mar 4 Nov - 16:39

Le dernier corps mutilé avait été retrouvé dans le même quartier mal famé que celui où devait se dérouler la réunion secrète. Hae était d’autant plus frustrée de n’avoir réussi à y assister qu’elle aurait au moins eu une idée des meurtriers potentiels. Elle devait découvrir le prochain lieu de rendez-vous et enfin réussir à s’y faire admettre. En attendant, elle avait convaincu Anthonin de l’accompagner fouiner autour de la scène de crime ; peut-être la populace qui s’y trouvait aurait remarqué des gens de bonnes familles n’ayant rien à faire là.

Retourner dans ces ruelles sombres n’était pas agréable pour Hae. Elle sentait son ami encore sceptique, et il l’accompagnait probablement davantage par jeu que par conviction. Mais peu lui importait dès lors qu’elle ne se retrouvait pas seule dans cette zone. Elle se tenait bien droite, tête haute et l’air confiant alors qu’en vérité elle sentait ses muscles se tendre et une boule dans l’estomac se former à mesure qu’elle avançait dans le quartier. Des idées malsaines tournaient dans sa tête, elle imaginait son corps mutilé gisant dans la rue sans aucune dignité, retrouvé au petit matin pour faire la Une.


Anthonin avait sentie son malaise et pris la main. Il s’évertuait depuis quelques minutes déjà à tenter de la faire rire en lui racontant son déjeuné de la veille où il s’était lamentablement ridiculisé devant de belles demoiselles. Il atteint son but puisqu’elle se prit à l’histoire et laissa échapper quelques rires. Elle lui fut reconnaissante de ses efforts, toutefois ses idées morbides ne s’évanouirent pas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [steampunk] Trancher dans le vif   

Revenir en haut Aller en bas
 
[steampunk] Trancher dans le vif
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une elfe steampunk du nom de Azaelia Tolkien
» Une main dans sa culotte...
» [AIDE] Ma vidéo .mp4 n'apparait pas dans l'onglet photos et vidéos
» Other cartoons ou "il n'y a pas que des Disney dans la vie..."
» L'avenir des "méchants" dans Bleach ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Echoriath, Capitale Rôliste :: Récits rôlistes libres :: Récits rôlistes Steampunk-
Sauter vers: