AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Soirée littéraire (29.05.2015)

Aller en bas 
AuteurMessage
D.A.

avatar

Féminin Nombre de messages : 667
Age : 26
Date d'inscription : 30/04/2013

MessageSujet: Soirée littéraire (29.05.2015)   Ven 29 Mai - 22:54

__________________________________________________

Cadavre exquis :

On définit à l'avance le nombre de participants (quatre minimum, max. à définir). Sur Skype, l'organisateur ouvre une conversation avec chacun et leur donne leur type de mots (nom, adjectif, verbe transitif, COD...). Une fois la cueillette faite, on recommence ! Et comme ça, on a plein de cadavres !

__________________________________________________




MJ : Chikoun
Participants : Anastasis, Lepzulnag, Louve, Mic, Vasariah - Redofre sur le dernier.



Un joueur de tuba endiablé ruisselle sexuellement la télévision.

Le dromadaire tentaculaire croit dans la cave de l'enfant.

Un kangourou dégueulasse à la poutre verte ment en avril, rapidement une hallucination et une inspiration antagonistes se liquéfient sous la cathédrale de la jument.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
D.A.

avatar

Féminin Nombre de messages : 667
Age : 26
Date d'inscription : 30/04/2013

MessageSujet: Re: Soirée littéraire (29.05.2015)   Ven 29 Mai - 23:13

__________________________________________________

Mosaïque :

Sur un thème choisi au hasard par un des participants, chacun prend cinq minutes pour écrire un petit texte qui lui passe par la tête, sans temps de préparation.
Une fois le temps écoulé, chacun envoie son texte à l'organisateur et celui-ci les poste tous à la suite les uns des autres, sans préciser les auteurs respectifs.
Ça permet de découvrir plein de variations différentes, de styles, d'approches autour d'un sujet commun.
Après chacun y va de ses spéculations pour savoir qui a écrit quoi.

__________________________________________________






Participants : Anastasis, Chikoun, Lepzulnag, Louve, Mic, Redofre, Vasariah.


1. Il mordit dans la chair rosée, suça le petit bouton de bonheur qui se durcissait de plaisir. Il avait dans sa bouche le goût d’un bonbon à la fraise. Il la regarda d’en bas, l’air gourmand, fit passer ses doigts sous l’élastique de la culotte rouge. Jamais il n’avait autant apprécié le mauvais cinéma. Comme quoi aller voir un film aux effets gores médiocres avait aussi son intérêt. Nathan avait remarqué combien certaines doses de peur factice pouvaient rendre les filles moites de désir. Il s’empara de l’autre sein dans le noir, le soupesant, s’amusant avec les chairs mouillées de plaisir sous la mini-jupe de Vayres. Rien n’avait jamais eu meilleur goût sous sa langue.


2.Daisy se faisait pousser dans tous les sens, la main de Charles sur sa manche. La foule l'agaçait et lui faisait perdre ses repères aussi. Toujours est-il que Charles la pressa encore et fatiguée elle ne montra plus de colère, le suivit simplement. Il l'entraîna dans une ruelle, bousculant trois gars qui fumaient devant le théâtre. L'un d'eux la regarda de haut en bas, elle n'osa pas regarder les visages.
Son dos rebondit un peu contre le mur et elle se laissa glisser à genoux. La ruelle était sombre, elle voyait un peu la rue de loin mais tôt Charles poussa un type devant elle qui lui boucha la vue en défaisant sa braguette.


3. Dans l'arrière salle, loin des projecteurs flamboyants du Freakshow, les dames se rassemblaient chaque fois, dans l'attente d'une découverte nouvelle. La semaine dernière, c'était le strongman qui leur avait été proposé. Inépuisable. À la poigne d'acier, il caressait les hanches des clientes comme on broie une pauvre chose, les possédant avec une violence magnétique pour ces filles bien élevées. Cette fois, elles eurent le droit au manchot. Né avec ses excroissances ridicules, ses petites mains directement greffées sur ses épaules, il avait acquis un savoir-faire inégalable avec sa bouche. Dévorant leurs lèvres, découpant leur peau frêles de ses dents, il finissait implacablement par enfoncer sa langue profondément en elles, goûtant à leur plaisir comme il leur y faisait goûter.


4. Dites donc bon dieu c’est qu’il y en a du monde devant ce cinoche, putain de touristes à la con qui sont toujours là au mauvais moment pour casser les couilles des honnêtes gens. Je te les renverrais chez eux à coup de pied au cul ces doryphores-là, rien que des bons à riens qui respectent plus rien. Allez pousse toi de là connard que je passe voir ce film, qui de toutes façons je le sais va être merdique. Journée de merde, cinéma de merde, gens de merde ! Allez tous crever bâtards ! C’était tellement plus intéressant et enrichissant le spectacle de Bigard d’hier, c’est chiant de se mettre au niveau de la populasse quand même.


5. Halloween ou la fête des monstres envahissant l'esprit de sales mômes aux têtes à claques, Valanpiou et sa bande passeront en mode pantalon en dessous des fesses et des insultes en tous genre. Un coup de marmite sur le feu devrait les calmer pour de bon ... Qui dînera enfants en compote et bonbons à chair délicieuse, les parents vont se régaler avec mon bouillon de gigot jeunot, bon, ce n'est pas tout, mais j'ai des morceaux de veau à cuire !


6. Ce soir, c'était le grand soir. L'avantage d'Halloween, c'est qu'on peut se déplacer dans les rues avec ses couteaux de boucherie à la main, sans que cela dérange personne. Un petit garçon m'a jeté un regard réjoui alors que je me dirigeais vers le cinéma. "Trop classe !" pouvais-je lire dans ses yeux. Il appréciait mon déguisement. Même sa grand-mère me sourit avec affection. Quels imbéciles.
Je rentrai dans le cinéma. "Frissons sur la scène" pouvais-je lire sur les affiches publicitaires. Oh oui, ils en auront des frissons, des vrais.
Et cerise sur le gâteau, le cinéma m'offrait une entrée gratuite pour mon déguisement.


7. La peur se mêlait à l’excitation dans la salle sombre du cinéma. Le film qu’ils projetaient pour Halloween, alliait gore, zombies, et horreur. Un cocktail terrifiant mais qui faisait monter peu à peu l’excitation du jeune couple. Un bras autour des épaules de sa petite amie, Vic essayait de la rassurer, tout en aiguisant peu à peu son désir. Cachés dans la pénombre du cinéma, les caresses et les baisers étaient échangés en toute discrétion. La sueur de la peur se confondait avec la moiteur de leurs désirs, et peu à peu la frontière entre terreur et excitation se dissipait, s’embrasait, et s’atténuait.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
D.A.

avatar

Féminin Nombre de messages : 667
Age : 26
Date d'inscription : 30/04/2013

MessageSujet: Re: Soirée littéraire (29.05.2015)   Ven 29 Mai - 23:35

__________________________________________________

Mosaïque :

Sur un thème choisi au hasard par un des participants, chacun prend cinq minutes pour écrire un petit texte qui lui passe par la tête, sans temps de préparation.
Une fois le temps écoulé, chacun envoie son texte à l'organisateur et celui-ci les poste tous à la suite les uns des autres, sans préciser les auteurs respectifs.
Ça permet de découvrir plein de variations différentes, de styles, d'approches autour d'un sujet commun.
Après chacun y va de ses spéculations pour savoir qui a écrit quoi.

__________________________________________________






Participants : Mic, Vasariah, Lepzulnag, Louve.



1. Dites les filles, bon je trouve ça super qu’on soit là hein, je ne dis pas, mais pourquoi à chaque fois c’est vous qui avez les couleurs trop stylée et moi je dois faire la peau de cul ? Oh chut, regardez un mec qui s’amène !
Hé salut beau gosse, on est trois, ça te dit ? Y a même le poulpe en prime pour le même prix, et t’as pas idées des extases qu’il pourrait te faire découvrir pendant que tu t’occupes de nous. Tu sais si t’as pas assez tu peux toujours en choisir une de nous et on adaptera la note, ce serait juste dommage vu toutes les figures qu’on a apprises…
Alors tu montes ?


2. Une ancienne photo des stars du lycée, un jour d'halloween, le dernier pour elle ! Ses mégères étaient tellement des écervelées qui pensaient qu'à montrer leurs sexes humides aux premiers venus avec fric aux fesses. Elles ont eu ce qu'elles voulaient, une partie de jambes en l'air non-consentante et tortures à la clé, et finit par être dévorées par rats et souris dans les sous-sols de l'école avec les déchets.


3. - Les filles, je crois que notre prisonnier a un début d'érection.
- Ca fait trente minutes que je caresse mon poulpe devant lui, il a l'air d'apprécier.
- Mmmmh ! Mmmmh...!
- Je crois qu'il veut qu'on le déshabille... On lui enlève son horrible tunique ?
Les trois jeunes femmes s'approchèrent de lui. Tout en lui léchant le cou, le torse et les jambes, elles entrepirent de lui ôter ses vêtements. Son sexe se dressa dans toute sa virilité, droit et fier comme une tour de cathédrale.
- Oh, regardez, je crois que Mr Poulpe est intrigué !
La plus jeune des filles approcha le poulpe du pénis turgescent, tandis que ses deux conseurs introduisaient violemment leurs doigts dans sa bouche et son anus.
- Allez, pompe, Mr Poulpe, pompe !
- Mmmmh ! Mmmmmmmh !!! Mmmmmh.......
Le noir et le blanc se mélangèrent dans un mélange d'une beauté fascinante. C'étaient des jets magnifiques. Dexu ravissantes fontaines.
L'encre et le sperme.


4. Peau bleue contre peau blanche. Langue verte titillant un téton bleu. Doigt vert caressant fesse blanche. Chacune de ces créatures surpassait l’autre par sa sensualité. Les trois corps se mouvaient dans une bataille pour la jouissance. Les corps se soulevaient, les dents mordaient, et les ongles griffaient. Blue s’emparait de la lèvre de Green, mordillant et léchant la partie charnue, tandis que White titillait les seins charmants de Blue. La respiration de celle-ci s’accélère encore, calquant son rythme aux vas et viens de la main de Green entre ses jambes. Les trois beautés changèrent de position, et White s’agenouilla devant Blue, griffant délicatement ses cuisses, et remontant sa tête vers son bouton de plaisir. Le trio s’agitait de plus en plus, les gestes se font plus saccadés et les respirations deviennent plus hachées.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soirée littéraire (29.05.2015)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Soirée littéraire (29.05.2015)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le magazine littéraire du mois de juin !
» Conseils d'un directeur littéraire
» Défi Littéraire 2011 Alanah
» LA PORTE : Collaboration littéraire
» CADAVRE EXQUIS : Collaboration littéraire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Jeux littéraires-
Sauter vers: