AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Fantastique mois d'octobre] Absences

Aller en bas 
AuteurMessage
rei
Journaliste


Masculin Nombre de messages : 403
Age : 34
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: [Fantastique mois d'octobre] Absences   Dim 11 Oct - 10:34

Sur ton cœur, l’écorce. Je la touche. Ce muscle battait pour moi ; le palpitant s’en est allé. Guidait-il les mensonges ? Ceux-ci, qui tout à l’heure noyaient ta langue dans un flux de mots. Elle doit être par ici, quelque part.

Tu n’as peut-être jamais aimé. Tes lèvres prenaient soin de moi. Où sont-elles ?... Je ne voulais pas de pitié. Ni de cet œil d’où ressuscitent tes silences. Il fixe froidement. Y en-a-t-il eu un autre ? Jamais été capable de me le dire, jolie traître. Ton sein carmin s’habille d’ivoire.

Une immondice. Un tronc de sang et d'os. Dis-moi, comment pouvais-je rester ? Pourquoi as-tu tué cette alliée ? Autour de moi, le puzzle disloqué est incompréhensible. Je devrais le faire disparaître. L’horloge chante. Mais dans ma main, ton cœur me touche. Dans ma paume fiévreuse, son écorce froide et inerte.


Dernière édition par rei le Lun 7 Déc - 2:04, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
D.A.

avatar

Féminin Nombre de messages : 667
Age : 26
Date d'inscription : 30/04/2013

MessageSujet: Re: [Fantastique mois d'octobre] Absences   Dim 11 Oct - 12:19

« Ni de cet œil d’où ressuscitent tes dissimulations. Il fixe froidement. » Très sensible à cette phrase-là, elle a bon goût sur la langue.
Tout est intelligible dans ce poème et c'est une courte balade dans un sentiment triste, avec ses pointes de destruction et ses images pâles.

Seul ce passage me pose problème au niveau du sens : « Joli traître, qui sur son sein carmin s’habille d’ivoire. » Je ne saisis pas à quoi il fait référence. A l'autre ?

Je ne suis pas sûre, mais ça me semble bizarre d'accorder ici : « Pourquoi as-tu tuée cette alliée ? »

Au niveau du rythme, c'est cette phrase qui me gêne : « Pourquoi ces mensonges ? Qui tout à l’heure noyaient ta langue dans un flux de mots. » La pause de changement de phrase est trop longue comme séparation entre les deux idées. Et je trouve dommage que le mot « pourquoi » soit répété deux fois dans le texte. Il y a des moyens de l'exprimer différemment.


PS : J'oubliais, bravo d'avoir amorcé les hostilités pour le projet d'Halloween !  Bouh

_________________




Revenir en haut Aller en bas
rei
Journaliste


Masculin Nombre de messages : 403
Age : 34
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: [Fantastique mois d'octobre] Absences   Dim 11 Oct - 21:54

Merci pour tes remarques toujours très justes.

Effectivement, une faute d'orthographe est restée, due à l'ajout au dernier moment du COD. Au départ, j'étais parti sur : "pourquoi l'as-tu tuée ?" Mais j'ai fait demi-tour. J'enlève ce "e".

Tu relèves un autre défaut : Joli traître, qui sur (ton) sein. Je l'affiliais aux réflexions physiques sur le corps, et c'en est une. Mais c'est plus facile à comprendre si je m'adresse au corps.

"Pourquoi ces mensonges" ; encore un changement de dernière minute. Au départ, c'était : "Pourquoi ces mensonges ? Pas ceux-là, ceux-ci. Qui tout à l'heure noyaient etc.". Je trouvais l'image du "pas ceux-là ceux-ci " profonde mais compliquée, et ajoutant un sens qui ne servait pas ensuite. Je vais le remettre, vous me direz si ça vous gêne à la lecture.

J'ai tenté d'éviter la répétition. Je laisse volontairement celle d'ivoire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fantastique mois d'octobre] Absences   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fantastique mois d'octobre] Absences
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alice du mois d'Octobre: Alice et les plumes de paon
» Vos plus belles photos du mois d'octobre 2010
» theme pour le mois d'octobre
» Le thème du mois d'Octobre 2011 - Thème Spécial (Récompense)
» Magazine "Danser" du mois d'octobre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Travail des textes-
Sauter vers: